A Partir du 22 Septembre 2021

Une quinzaine pendant laquelle tout le monde est invité à haranguer sur le thème « Et si... ? ».

Haranguer

, c’est prendre la parole, devant un public, avec un texte écrit, et regarder vers l’avenir.


Cela peut se passer dans les établissements scolaires ou dans la rue, à l’université ou dans les kiosques, dans des établissements culturels ou sportifs...

© Géraldine Aresteanu

Les Conseils de... Aurélie Jean

Docteure en sciences et entrepreneure

La Belle Harangue, pour vous c'est ...

une opportunité unique pour les jeunes de s'exprimer, de communiquer et de transmettre des messages et des émotions à travers l'art du mot et de la structure. 

Pour la Belle Harangue, j’aimerais bien écrire sur le thème Et si plus personne dans le futur n’avait peur des mathématiques ? 

Quels sont vos conseils pour réussir l'écriture d'une harangue ?  

L'écriture est une gymnastique. Quand je n'écris pas un article pour un journal, j'écris mes 3000 signes par jour sur un sujet en lien avec ma journée personnelle ou professionnelle. Quand je dois écrire quelque chose en particulier et que j'ai un peu de stress, je lis un passage ou un chapitre d'un livre que j'aime pour me donner la confiance de bien écrire en retour.

J’aime bien lire mon texte à haute voix, afin de l’écouter et, par la suite, de l'affiner.  

Enfin, j’essaye de me concentrer sur une seule idée ou une seule émotion à faire passer. Je suis inspirée en ce sens par le travail du physicien américain Richard Feynman qui était connu pour sa pédagogie remarquable.    

Avant de prendre la parole en public, avez-vous des rituels ?

J’imagine que je suis face à 10,000 personnes. C'est toujours plus difficile de parler face à quelques personnes uniquement. J’essaye de marquer ma posture mentale dans le but de transmettre un message ou une émotion car le fait de donner m’inspire et me motive.