A Partir du 22 Septembre 2021

Une quinzaine pendant laquelle tout le monde est invité à haranguer sur le thème « Et si... ? ».

Haranguer

, c’est prendre la parole, devant un public, avec un texte écrit, et regarder vers l’avenir.


Cela peut se passer dans les établissements scolaires ou dans la rue, à l’université ou dans les kiosques, dans des établissements culturels ou sportifs...

© D.R.

Les Conseils de... Emmelyne Octavie

Auteure et comédienne

Que représente la harangue pour vous ?

Pour moi, la harangue est un discours qui se veut beau et qui retient le souffle et l'attention de celles et ceux qui l'écoutent. J'ai déjà eu l'occasion de déclamer des textes qui avaient tout d'une harangue. Le souvenir d'avoir touché des auditeurs et téléspectateurs avec un texte intitulé : "Tout ce qu'on nous a violé". Des jours durant, des personnes m'ont contactée pour me faire part de tout ce qu'ils ont ressenti en m'écoutant. Le verbe bien porté peut nous emmener très loin. On part en voyage avec tout le monde sans même le savoir.

Quelle sont vos conseils pour l’écriture et la prise de parole ?

Je choisis mes mots, le plus sincèrement possible, peu importe qu'ils soient tranchants ou mal vus. Il ne faut pas avoir peur d'y aller. Ne pas chercher à faire plaisir mais à se faire plaisir dans un premier temps. Ne rien s’interdire.

Je lie toujours l'acte d'écrire à celui de dire. Le besoin d'entendre les mots. Les faire passer de ma plume à ma langue. Dans le processus d'écriture je pense qu'il est important que tout résonne.

Même avec de l'expérience, prendre la parole en public reste un moment intimidant mais surtout une véritable opportunité. Pouvoir dire, être écouté et réussir à capter son auditoire, cela n'a pas de prix. Bien sûr que des yeux nous regardent, ils sont parfois intimidants. On aimerait bien qu'ils regardent ailleurs. La meilleure des choses à faire est de transcender chaque œil pour atteindre une partie invisible qui elle, ne ment jamais.... je parle du cœur. Derrière chaque personne qui vous regarde, qui vous écoute se cachent des cœurs. C'est à eux qu'ils faut s'adresser. Quand vous direz vos textes, regardez les personnes dans le cœur.

Pour la Belle Harangue, quel thème aimeriez-vous traiter ?

Maintenant. Je partirai sur ce thème présent car c'est celui qui m'inspire en ce moment. Le passé est est ce qu'il a été et nous avons compris que cela ne servait à rien d'anticiper la vie avec des plans sur la comète. Maintenant.